De Copenhague à Paris, mêmes assassins, mêmes victimes !

par La Paix Maintenant - Communiqué

Communiqué de La Paix Maintenant

Photo AP : Après les attentats du dimanche 15 février, fleurs et bougies en hommage devant la grande synagogue de Copenhague.

 

La Paix Maintenant exprime sa solidarité avec les victimes des attentats de Copenhague, qui rappellent ceux de Paris du 7 au 9 janvier. D’une part, meurtres ou tentatives de meurtres de représentants de la liberté d’expression ; d’autre part, assassinats de citoyens juifs parce que juifs.

Antisémitisme et agression contre la démocratie sont ainsi, et de nouveau, indéfectiblement entremêlés. Ceux qui s’attaquent à la démocratie n’épargneront pas les Juifs, et toute agression à l’encontre des Juifs met la démocratie en péril. Il importe de ne rien laisser passer, ni dans les discours ni dans les actes. À cet égard, la profanation des tombes du cimetière juif de Sarre-Union participe d’un climat aussi délétère qu’intolérable.

Sans verser dans l’opprobre collective, il importe de tout faire pour repousser le danger qui menace et mettre hors d’état de nuire ceux qui commettent ces actes odieux. Rien ne saurait les justifier, ni l’offense ressentie à une croyance, ni la persistance souvent invoquée du conflit israélo-palestinien.

La Paix Maintenant voit d’un œil positif les condamnations émanant de tous bords de la classe politique comme de la société civile, et condamne les déclarations du Premier ministre israélien appelant les Européens juifs à quitter leurs pays respectifs suite à ces attentats : en mal de surenchère électorale, il n’a pas su faire preuve de la clairvoyance qu’on était en droit d’attendre en ces moments douloureux.