Nouvel accord de cessez-le-feu entre Israël et le Hamas, allègement du blocus de Gaza


Ma’an, 23 novembre 2008

[->http://www.maannews.net/en/index.php?opr=ShowDetails&ID=33447]

Traduction : Gérard Eizenberg pour La Paix Maintenant


Le Hamas a annoncé dimanche qu’un accord était intervenu avec Israël. Cet accord, d’après Ayman Taha, représentant du Hamas, a pour principe un engagement de cesser les tirs sur des cibles israéliennes en échange de la réouverture par Israël des passages frontaliers avec la bande de Gaza.

Ayman Taha a précisé qu’il avait reçu vendredi un appel téléphonique du renseignement égyptien, avec un message en provenance d’Israël qui proposait une cessation des tirs en échange de la réouverture des passages.

[L’info a été confirmée ce matin (8h40 heure française) par la radio israélienne, qui parle cependant de réouverture partielle, ndt.]

Depuis le 4 novembre, Israël appliquait à la bande de Gaza un blocus quasi total. Les 1,5 millions d’habitants de Gaza font face à des pénuries en nourriture et en électricité.

Cet accord, s’il est confirmé, aurait pour effet de revenir à la trêve obtenue par les Egyptiens en juin dernier.

/…

Dimanche, Israël continuait de fermer les passages pour le 19e jour consécutif, sous le prétexte que, samedi soir, des projectiles artisanaux étaient tombés dur les villes frontière israéliennes de Sderot et d’Ashkelon, sans faire de blessés [[Si Sderot est effectivement une “ville frontière”, car située à 2-3 km de la bande de Gaza, Ashkelon est située à une dizaine de km plus au nord. L’objectif de ces tirs de roquettes (artisanales, soit, mais parfois meurtrières et de toute façon terrorisantes pour la population) sur Ashkelon est aussi, apparemment, de démontrer que leur portée est désormais plus longue.]]. Selon certaines sources, les autorités israéliennes s’apprêtaient à rouvrir les passages, avant que ces projectiles n’aient été lancés.

Étiquettes