Urgence sanitaire à Gaza

Thème : Initiatives de coopération et de coexistence

Médecins israéliens pour les droits de l’homme
mis en ligne le 7 janvier 2009
par Physicians for Human Rights

Appel des Médecins israéliens pour les droits de l’homme. Cet appel d’urgence date d’une dizaine de jours. La situation ayant empiré depuis, se reporter à leur site (en lien) pour davantage d’informations.

Médecins israéliens pour les droits de l’homme, 29 décembre 2008

http://www.phr.org.il/phr/

Traduction : Gérard Eizenberg pour La Paix Maintenant

Les hôpitaux de Gaza ont déjà dépassé leur capacité d’accueil. Les fournitures médicales sont en passe de manquer totalement.

Depuis le début des attaques à Gaza, il y a 3 jours, plus de 300 personnes sont mortes et plus de 1 000 blessées (appel datant d’il y a plus d’une semaine, depuis, les choses se sont beaucoup aggravées, ndt). Des centaines d’autres ont besoin de soins médicaux immédiats. Le système médical étant déjà au bord de l’effondrement à cause du siège de Gaza, 1,4 millions de civils ont désespérément besoin d’aide médicale venant de l’extérieur de la bande de Gaza.

Les Médecins pour les droits de l’homme - Israël ont les moyens de faire parvenir cette aide et cherchent à récolter 700 000 $ la semaine prochaine, afin d’acheter et de transférer directement des fournitures aux hôpitaux de Gaza. Les hôpitaux palestiniens de Gaza nous ont adressé des demandes pour les fournitures suivantes :

- Equipements de stérilisation
- Seringues
- Pansements
- Anesthésiques
- Cathéters
- Gaze médicale
- Matériel d’intubation
- Laryngoscope
- Oxygène
- Moniteurs portables, ventilateurs, matériels à ultrason et à rayons X
- Vêtements pour les équipes médicales
- 105 médicaments de base
- 225 autres fournitures médicales
- 93 fournitures pour laboratoires
- Rails
- Lits d’hôpitaux

En ce moment, les médecins palestiniens procèdent à des interventions chirurgicales sans gants de chirurgie, ni anesthésiques locaux ou généraux, gaze, équipement stérilisé ni oxygène en quantité suffisante pour les patients. En tout, il n’existe que 1 500 lits à Gaza dans les 13 hôpitaux publics. La flotte de 60 ambulances est aujourd’hui réduite de moitié. Le flot de nouveaux blessés et le besoin en lits a provoqué la suspension des soins pour plusieurs dizaines de malades, cancéreux, cardiaques ou chroniques, qui ont tous été renvoyés chez eux pour la durée de la crise. Les malades sont interdits d’entrée en Egypte et toutes les demandes de sortie de Gaza via le point de passage d’Erez (avec Israël, ndt) ont été suspendues.

Nous nous adressons à vous, organisations et individus, qui avez fait preuve de votre respect pour le droit à la santé pour tous en soutenant généreusement ces dernières années les Médecins israéliens pour les droits de l’homme.

Contact : gila@phr.org.il

Rappelons que La Paix Maintenant soutient financièrement cette organisation. Vous trouverez la liste des associations que nous soutenons dans l’édition de juin 2008 de notre journal papier : http://www.lapaixmaintenant.org/journal. La Paix Maintenant est une association de bénévoles. La plus grande partie de nos recettes (dons, cotisations) est reversée à ces associations. Pour faire un don et/ou adhérer : http://www.lapaixmaintenant.org/contacts