Position de Shalom Akhshav sur la demande palestinienne de reconnaissance d’un Etat

 

Shalom A’hshav considère que seules des négociations entre Israéliens et Palestiniens sont à même de résoudre le conflit en cours. La demande de reconnaissance d’un Etat palestinien formulée aux Nations unies par l’Autorité palestinienne résulte de l’échec de la politique étrangère d’Israël et de sa diplomatie.

Le Premier ministre B. Netanyahu pourrait aisément changer de cap en décrétant un gel immédiat des colonies et en reprenant sérieusement les négociations sur la base d’une offre significative à l’adresse des Palestiniens. En lieu de quoi, le Premier ministre est occupé à calmer son ministre des Affaires étrangères d’extrême-droite et à rejeter toutes les accusations dans la cour des Palestiniens.

Il est de l’intérêt d’Israël de voter en faveur de l’initiative palestinienne aux Nations unies, et de reprendre les négociations le lendemain même afin de mettre un terme au conflit.

Shalom A’hshav appelle le Premier ministre à en finir avec une politique infructueuse, laquelle n’a fait qu’enfoncer Israël dans son isolement ; il convient, au contraire, de relancer vigoureusement des négociations de paix enlisées de longue date.