Peretz à Moubarak : « nous trouverons un moyen de transférer de l’argent aux modérés de l’Autorité palestinienne »


[->http://www.haaretzdaily.com/hasen/spages/686052.html]

Ha’aretz, 22 février 2006


Mercredi, le président égyptien Hosni Moubarak a rencontré au Caire une délégation du Parti travailliste, dont Amir Peretz, secrétaire général du parti, et les députés Benjamin Ben Eliezer, Ophir Paz-Pines et Isaac Herzog.

Cette rencontre était destinée à examiner par quels moyens il était possible de renforcer les modérés à Gaza et d’éviter les mesures de punition collective contre les Palestiniens qui ont porté le Hamas au pouvoir.

« Nous pouvons trouver des moyens de transférer de l’argent aux secteurs modérés au sein de l’Autorité palestinienne et de le superviser afin qu’il serve à des fins humanitaires », a dit Amir Peretz.

Peretz a déclaré que cette rencontre avait pour but de créer une alliance entre nations et mouvements de la région pour renforcer le président Mahmoud Abbas et pour obliger le Hamas à désarmer et à reconnaître l’Etat d’Israël.

De son côté, Amr Moussa, secrétaire général de la Ligue arabe, a pressé le Hamas à reconnaître Israël en soutenant une initiative de paix arabe de 2002 qui appelait à deux Etats indépendant, Israël et la Palestine.

« Cette initiative arabe constitue une issue appropriée pour le Hamas qui peut ainsi reconnaître le processus de paix en général, avec tous ses tenants et aboutissants« , a déclaré mercredi Moussa lors d’une session du Parlement européen à Bruxelles.

« C’est cette reconnaissance qui est nécessaire : reconnaissance des deux Etats par les deux parties« , a-t-il ajouté.