Nouveaux développements dramatiques en Palestine


Ma’an, 20 juin 2007

[->www.maannews.net/en/index.php?opr=ShowDetails&ID=23159]

Trad. : Gérard Eizenberg pour La Paix Maintenant


Le comité central de l’OLP s’est réuni mercredi après-midi à Ramallah. Le président Mahmoud Abbas a assisté à la séance et a détaillé les derniers développements après la prise de la bande de Gaza par le Hamas.

Cette séance était présidée par le président du comité central, Salim Za’noun. Il a ouvert la séance par une commémoration des membres du comité central récemment décédés, et de ceux actuellement détenus dans les prisons israéliennes.

Za’noun a annoncé que « le coup d’Etat du Hamas dans la bande de Gaza a paralysé le Conseil législatif palestinien [le Parlement] et qu’aujourd’hui, le Conseil national palestinien représenté par son comité central, est devenu la source principale de la légitimité palestinienne. »

Dans son discours, Abbas a lancé des attaques très dures contre les actes du Hamas dans la bande de Gaza, les qualifiant « d’actes criminels commis contre le peuple palestinien, ses services de sécurité et ses églises. »

Abbas a annoncé son refus de tout dialogue avec le Hamas, le décrivant comme « un groupe d’assassins qui accusent les autres soit de trahison soit d’athéisme. » Il a continué en affirmant que les attaques du Hamas dans la bande de Gaza étaient un conflit entre le projet national palestinien et les milices, « le projet de l’émirat des ténèbres. »

Abbas a également affirmé avoir reçu d’un membre du Hamas une cassette vidéo qui montre un complot destiné à l’assassiner à Gaza : « Cette cassette montre quatre hommes non masqués, portant [sur leurs vêtements] des slogans du Hamas. Ils tirent une mine d’explosifs pesant environ 250 kg. Cette mine devait être posée sous la rue Salah Ad-din (Saladin) où j’étais censé passer. J’ai envoyé la cassette à Khaled Mesh’al [dirigeant politique du Hamas en exil à Damas] qui a démenti avant même de l’avoir visionnée. »

Le président Abbas a conclu en accusant formellement Khaled Mesh’al d’être responsable de cette tentative d’assassinat contre lui.