Les vœux de Shalom Akhshav – Israël

par Shalom Akhshav

Traduction Ilan Rozenkier pour LPM

Page Facebook de Shalom Akhshav en hébreu [1]

« La lumière ne triomphera pas des ténèbres, à moins de nous mesurer à cette vérité élémentaire : plutôt que combattre les ténèbres, il nous appartient de porter haut la lumière. » A.D Gordon

JPEG - 166.4 ko

C’est une dure année qu’a connue la société israélienne – une année qui s’est ouverte sur l’espoir d’un accord politique puis achevée sur l’échec des pourparlers, la poursuite des constructions dans les Territoires, une épidémie de racisme et d’incitation à la violence et, bien entendu, cette terrible guerre...

Maintenant justement, après cette guerre, VOTRE rôle et le NÔTRE sont plus importants que jamais. Maintenant, justement, il est de notre devoir d’affronter sans craintes les critiques, sans redouter que l’on nous fasse taire, sans céder au désespoir.

Mais, quelles que soient les difficultés, une année nouvelle amène avec elle l’espoir que les choses changent.

Il est maintenant de notre devoir de faire entendre notre voix dans la rue, dans les manifestations, sur les réseaux sociaux... et d’agir en tout lieu pour exiger une autre orientation, un horizon diplomatique élargi, et un espoir véritable donné à tous les citoyens d’Israël.

En cette année nouvelle, nous devons mobiliser toute notre énergie afin d’exiger du gouvernement israélien qu’il œuvre pour une société plus juste, pour un État dont tous pourraient s’enorgueillir, un État juif et démocratique dans l’esprit de la Déclaration d’Indépendance.

Ce n’est pas seulement de la lutte pour l’avenir des Territoires et de la solution à deux États qu’il est question. C’est de l’avenir de l’État d’Israël qu’il s’agit !

Pour poursuivre notre lutte l’an prochain, nous avons besoin de votre soutien. Cette nouvelle année peut être une année meilleure.

C’est de NOUS TOUS que cela dépend.

NOTE

Il existe une version anglaise, qui n’est pas l’exacte traduction de celle-ci. Alors que la v.o. s’adresse spécifiquement aux citoyens d’Israël auxquels elle demande de se mobiliser, la version “internationale” ressent plus le besoin d’expliquer la situation et appelle au soutien de ses “amis” sur la Toile.