“La Guerre du Kippour n’aura pas lieu” : Réunion LPM-JCall avec Marius Schattner, le 22/10/2013

 

Réunion LPM-JCall le 22 octobre à 20 h 30

au CBL, 10 rue Saint-Claude Paris 3e (M° St Sébastien-Froissart) :

Marius Schattner * présentera son dernier livre

co-écrit avec Frédérique Schillo **

La Guerre du Kippour n’aura pas lieu : comment Israël s’est fait surprendre (André Versaille, éditeur).

« Faire la guerre pour préparer la paix. L’ancien président égyptien Anouar El-Sadate (1918-1981) s’est servi de ce vieil adage pour lancer, avec la Syrie, la Jordanie et l’Irak, une opération d’envergure contre Israël, le 6 octobre 1973, le jour de la plus importante fête juive, le Grand Pardon », écrit Gaïdz Minassian dans Le Monde.fr.

« C’était la guerre du Kippour. Après l’attaque surprise sur deux fronts, Israël s’affole avant de l’emporter grâce à la traversée du canal de Suez par les blindés du général Ariel Sharon, qui prend à revers les lignes égyptiennes.

Quarante ans après, le livre de Marius Schattner et Frédérique Schillo revient sur cet épisode crucial de l’histoire du Proche-Orient. Le regard commun d’un journaliste et d’une universitaire revisite avec talent et innovation cette quatrième guerre israélo-arabe depuis la création d’Israël (1948). Talent, le récit de la guerre se lit comme un polar palpitant. Innovation, les deux experts ont eu accès à des sources et archives déclassifiées. »

PAF de 5 € – Entrée gratuite pour les adhérents à jour de cotisation.


* Marius Schattner, après avoir travaillé à Libération, a été trente ans correspondant de l’AFP à Jérusalem. Il est l’auteur d’Israël, l’autre conflit. Laïcs contre religieux (André Versaille éd. 2008) et d’une Histoire de la droite israélienne (Complexe, 1991). Il a publié des articles dans la revue Esprit et dans Le Monde diplomatique.

** Frédérique Schillo est docteur en histoire contemporaine de l’IEP de Paris. Sa thèse La Politique française à l’égard d’Israël, 1946-1959(André Versaille éd. 2012) a été couronnée en 2009 meilleure thèse en Relations internationales. Elle est chercheuse associée au Centre de recherche français à Jérusalem (CNRS-MAEE).