JCall salue l’arrivée en France du Premier ministre israélien et maintient ses réserves sur sa politique

 

JCall, le réseau juif européen pour Israël et pour la paix, se réjouit de la visite en France du Premier ministre israélien et de sa rencontre avec les plus hautes instances de l’État.

Parce que nous sommes indéfectiblement attachés à l’État d’Israël et soucieux de son avenir et de sa sécurité, il nous semble nécessaire de souligner à cette occasion que, bien que la question palestinienne ne paraisse plus être au premier plan de l’agenda international, ce serait une grave erreur de la laisser plus longtemps en suspens.

Ce serait tout d’abord une erreur sur le plan de la sécurité d’Israël, car la poursuite de l’occupation et du développement des implantations, en alimentant toujours plus le ressentiment des Palestiniens, ne peut que provoquer un retour de la violence à plus ou moins brève échéance.

Ce serait aussi une erreur sur le plan diplomatique, car la dégradation de l’image d’Israël sur la scène internationale, du fait de cette occupation, conduit à un éloignement sans cesse plus marqué des amis d’Israël au moment même où celui-ci a le plus besoin d’alliés pour faire face, en particulier, au risque réel posé par le nucléaire iranien.

Ce serait une erreur, enfin, sur le plan moral, car l’occupation enferme la société israélienne et sa jeunesse dans une confrontation sans fin avec un autre peuple, mettant ainsi en danger les valeurs sur lesquelles s’est fondé l’État du peuple juif auquel nous sommes attachés.

Nous joignons donc nos voix à celles d’un grand nombre de citoyens israéliens, et à celles d’un grand nombre d’amis d’Israël dans le monde, pour demander à M. Netanyahu de mettre à profit cette visite afin de préparer une relance résolue du processus de paix avec le peuple palestinien, selon le principe « deux peuples, deux États » qui seul peut assurer l’avenir d’Israël et des autres peuples dans la région. Nous espérons que la France, dont nous saluons les positions équilibrées sur le Proche-Orient, l’encouragera à aller dans ce sens.

Le Bureau européen de JCall