Et la colonisation continue…


[->http://www.guardian.co.uk/frontpage/story/0,,1594808,0]

The Guardian, 18 octobre 2005


Ce n’est pas parce qu’Israël a évacué ses colonies de Gaza et d’une partie
de la Cisjordanie que la colonisation a cessé dans le reste des territoires
occupés. En fait, c’est le contraire. Israël accélère la construction de la
barrière de sécurité de Cisjordanie, continue à exproprier des terres en
Cisjordanie, plus que celles qu’il a abandonnées dans la bande de Gaza.
« C’est un deal : la bande de Gaza contre les blocs de colonies, la bande de
Gaza contre des terres palestiniennes, la bande de Gaza contre la fixation
unilatérale de frontières », dit Dror Etkes, responsable à Shalom Akhshav (La
Paix Maintenant) de l’Observatoire de la colonisation. « Ils ne savent pas de
combien de temps ils disposent, alors ils construisent comme des fous ».

Au cœur de cette stratégie se trouve la barrière de Cisjordanie, longue
d’environ 600 km, que de nombreux hommes politiques israéliens considèrent
comme l’emplacement de la future frontière. Son tracé mord largement sur des
territoires palestiniens pour permettre l’expansion des principales colonies
israéliennes, Ariel, Maale Adoumim et le Goush Etzion, et exproprie
d’importantes portions de terres palestiniennes en les séparant de leurs
propriétaires.

Parallèlement, la construction de nouveaux logements dans les colonies a
augmenté de 83% pendant le premier quart de l’année 2005, par rapport à la
même période de l’année dernière. Environ 4.000 logements sont en cours de
construction dans les colonies de Cisjordanie. Le nombre total de colons a
de nouveau augmenté cette année. On estime à 14.500 le nombre de personnes
s’étant installées en Cisjordanie, à mettre en regard avec les 8.500 forcées
de quitter Gaza. Israël continue également à étendre les portions de
territoires qu’il compte conserver. Au cours du seul mois de juillet, il a
confisqué en Cisjordanie davantage de terres qu’il n’en a rendu à Gaza : le
retrait a concerné environ 25 km2, alors que 30 km2 ont été saisis autour de
Maale Adoumim.

Voir le dernier rapport (octobre 2005) de l’Observatoire de la colonisation
de Shalom Akhshav (en anglais) :

Pour les avant-postes :
[->http://www.peacenow.org.il/site/en/peace.asp?pi=61&docid=1520&pos=0]
Pour les colonies :
[->http://www.peacenow.org.il/site/en/peace.asp?pi=61&fld=191&docid=1518&pos=0]