Danger sur la démocratie israélienne

Thème : La Lettre de LPM, Éditorial

Lettre de LPM
mis en ligne le 13 janvier 2016

Par Ilan Rozenkier pour LPM

Caricature de Kichka

 

Tel était le titre de l’éditorial du Washington Post en date du 2 janvier, se référant au projet de loi sur les ONG qui, au motif fallacieux de recherche de transparence, vise à entraver l’action des associations humanitaires dites "de gauche" et à les délégitimer. Le 10 janvier, l’ambassadeur des Etats-unis en Israël, Dan Shapiro a rencontré la ministre de la Justice Ayelet Shaked pour lui faire part de la préoccupation de Washington.

Les ambassadeurs d’Allemagne, de Grande Bretagne, de France,de Hollande et de l’EU avaient fait remonter une position identique.

« La décision du Cabinet d’approuver la loi tordue sur les ONG est une balle entre les yeux de la position d’Israël dans le monde », a déclaré le chef de l’opposition israélienne, Isaac Herzog (Union sioniste) le mois dernier. « Nos ennemis disent un grand merci au gouvernement israélien qui nous a mis au même niveau que les pays les plus sombres dans le monde ».

Avec ce genre de décision, Israël n’a pas besoin d’ennemis pour ternir davantage son image et affaiblir le soutien international qui lui est plus que jamais nécessaire.

En savoir plus : https://www.washingtonpost.com/opin...