Compte rendu du séminaire « Education à la paix »

Thème : Enfants, jeunesse, éducation

 

Du 22 au 24 mars, l’association « Partenariats Educatifs pour la paix » animée par des enseignants membres de La Paix Maintenant, a organisé son deuxième séminaire d’Education à la paix. Ce séminaire a rassemblé 10 professeurs israéliens dont 3 enseignants de lycées arabes israéliens, 7 professeurs palestiniens dont un enseignant d’un lycée de Jérusalem Est et des professeurs de 5 lycées parisiens ou de l’Ile de France ainsi que d’un collège de Paris, qui ont accueilli et hébergé leurs homologues venus d’Israël et de Palestine. Comme il y a 2 ans, l’objectif de ce séminaire était d’élaborer des projets pédagogiques communs dans le cadre de jumelages triangulaires de classes, et de faire connaître à tous ces enseignants l’organisation des études dans les autres pays

Au cours de ces 3 jours, se sont tenues un certain nombre de réunions plénières ouvertes au public qui ont porté sur :
- la question de la place des religions entre la guerre et la paix : exposé de Monsieur Dominique Borne, Inspecteur Général honoraire de l’Education nationale et Président de l’institut des sciences des religions
- une réflexion sur l’art du dialogue avec des exposés de Madame Zvia Walden, de l’Université Beit Berl, Israël et de Monsieur Khader Abu Alia de l’Université Al Quds.

Des projets ont été présentés comme :
- celui d’enseignement « pour un dialogue interculturel » par Monsieur Khalil Abu Nofal du lycée Al-Mutran de Nazareth, Israël
- des initiatives concrètes réalisés en Israël et en Palestine par des lycéens juifs et des lycéens arabes.

Au cours de ces réunions ont été présentés les actions des associations « Middle East Children », « Seeds of Peace Israel Palestine » ainsi que les programmes de la ligue de l’enseignement en France.
Plus de 130 personnes y ont assisté, dont des enseignants venus d’Angers, Rennes, Perpignan, Grenoble, Montpellier et Marseille.

L’essentiel des travaux s’est déroulé dans des commissions où se sont retrouvés les enseignants français, israéliens et palestiniens engagés dans des projets de jumelages. 6 projets ont été mis sur pied portant sur :
- la place de la jeune fille et de la femme dans chacune des sociétés
- la question de l’eau
- l’élaboration d’un film portant sur la perception par les jeunes du conflit, respectivement dans chacune des 3 sociétés
- la mise en place d’une exposition de photos simultanément dans les 3 lycées concernés
- la création d’unités d’enseignement avec activités d’enrichissement « partagées » de type TPE parallèlement entre un lycée français, un lycée arabe israélien, un lycée "général" israélien et un lycée palestinien
- la réalisation d’un album de photos commun sur la vie quotidienne dans les trois sociétés
- la mise en place d’un parlement (virtuel) des jeunes en commun

Ce séminaire, a pu se dérouler grâce à l’aide du Conseil général d’Ile de France, de la Mairie de Paris et de celle du 9ème arrondissement ; Il a reçu le soutien de nombreux inspecteurs de l’Education nationale et de chefs d’établissement. Madame Youli Tamir, Ministre de l’Education en Israël, lui a adressé un message de sympathie et Monsieur Hassan Balawi, Conseiller pour la communication à la Délégation Générale de la Palestine en France, est venu saluer les participants.

A l’heure où en France la question de l’impact du conflit israélo palestinien en milieu scolaire se pose toujours, une telle initiative vient ouvrir de nouvelles perspectives en jetant des ponts entre les 3 sociétés.