Attentat terroriste à Jérusalem


2 juillet 2008


Mercredi, dans la rue de Jaffa de Jérusalem Ouest (rue généralement très
encombrée, et plus particulièrement en ce moment, conpte tenu des travaux en
cours pour une ligne de train en construction) peu après midi, un
Palestinien de Jérusalem Est a lancé délibérément le bulldozer qu’il
conduisait sur un bus de passagers. Le bulldozer a retourné le bus, ainsi
qu’au moins 3 autres véhicules, « comme des jouets » (Ha’aretz). L’attentat a
fait quatre morts (dont l’un vient de succomber à ses blessures à l’hôpital)
et plusieurs dizaines de blessés.

L’homme, Hosam Dwayya, 31 ans, a fini par être tué par une policière. Il
avait une carte d’identité israélienne et n’avait pas de casier judiciaire.
Selon certains témoins, il aurait crié « Allah Akbar » en lançant son
bulldozer.

L’attentat a semé la panique à Jérusalem où l’état d’urgence a été déclaré.

Cet attentat est le premier à Jérusalem depuis celui perpétré contre une
yeshiva, en mars dernier.

Pour le moment, la police estime que le terroriste n’avait rien planifié.
« Il semble qu’il s’agisse d’un attentat spontané », a déclaré le commissaire
de police Dudi Cohen aux journalistes présents sur les lieux, très proches
d’un studio de télévision où travaillent de nombreux journalistes, dont
certains ont pu filmer les événements.

La Paix Maintenant

Et quasi architecto beatae vitae dicta sunt explicabo. Nemo enim ipsam voluptatem quia voluptas sit aspernatur aut odit aut fugit, sed quia consequuntur magni dolores eos