Alimentation en fioul et en électricité à Gaza : lettre ouverte de Shalom Akhshav

Shalom Akhshav s’adresse au ministre de la défense pour lui demander de revenir sur sa décision de baisser l’alimentation en électricité et en fioul aux habitants de la bande de Gaza

 

Shalom Akhshav, 27 octobre 2007

http://www.peacenow.org.il/site/he/...

Traduction : Gérard Eizenberg pour La Paix Maintenant

A Mr Ehoud Barak, ministre de la défense

Cher Monsieur,

En réponse à la décision de baisser l’alimentation en fioul et en électricité aux habitants de la bande de Gaza.

Comme tous les Israéliens, nous aussi sommes profondément inquiets devant la prise du pouvoir du Hamas dans la bande de Gaza et les tirs incessants de roquettes Qassam à l’intérieur d’Israël.

Que les choses soient claires : l’Etat d’Israël se doit d’agir pour sa défense et contre ceux qui veulent s’en prendre à notre pays, par des moyens terroristes ou des tirs de roquettes ou de missiles.

Toutefois, il nous semble que le fait de couper l’approvisionnement en fioul et en électricité aux habitants de Gaza constitue un acte immoral, contraire à toutes les valeurs qu’Israël considère comme sacrées en tant que pays démocratique.

Outre le fait qu’il s’agit d’une punition collective susceptible de plonger dans le désespoir des milliers de civils innocents, cette décision fera le jeu du Hamas, en renforçant son influence à Gaza et dans le monde entier.

Sans parler du problème moral que cet acte soulève, votre décision ne fera que renforcer les éléments extrémistes dans la bande de Gaza et la haine envers Israël. Le Hamas et les groupes terroristes bénéficieront d’un soutien renouvelé de la part de la population palestinienne, et l’image d’Israël dans le monde en sortira une fois de plus détériorée. Au bout du compte, cette décision ne mettra pas un terme aux tirs de Qassam et aux attentats, mais augmentera l ‘amertume et la souffrance à Gaza.

Pour le bien des habitants de Sderot et de tous les citoyens d’Israël, nous vous demandons d’annuler cette décision erronée et, au lieu de couper l’alimentation en électricité, d’œuvrer à un dialogue ouvert avec les différents éléments de la bande de Gaza, afin d’aboutir à un cessez-le-feu et à une remise en état de Gaza

Bien à vous

Yariv Oppenheimer

Shalom Akhshav (La Paix Maintenant)